Les inconvénients du henné à savoir avant de se lancer !

Hello mes petites pousses, aujourd’hui on parle henné ! Et plus particulièrement des inconvénients qu’il faut absolument savoir avant de faire du henné sur ta tignasse.

Petit topo avant de parler de cette poudre magique : Je suis moi même une grande fan de henné ! J’en fais depuis l’été 2014 c’est-à-dire 3 ans déjà. J’aime énormément cette poudre qui est en même temps un soin gainant et une coloration végétale 100% naturelle. Néanmoins il y a certaines choses que je ne savais pas sur le henné et que j’ai apprises à mes dépens.

Voilà quelques avertissements pour toi jeune pousse qui j’espère t’aideront à te décider où non à faire du henné sur ta chevelure de sirène.

1. La couleur du henné naturel est irréversible.

L’information capitale. Tes cheveux auront toujours des traces du henné du moment que tu dépasses 2 ou 3 poses et qu’elles durent plus de 30 minutes !


 Certaines ont essayé de faire partir les couches récentes avec du lait de coco, de l’argile verte, mais celle-ci ne suffiront pas à faire partir la totalité du henné. Les reflets cuivrés / roux persisteront malgré tes efforts ! Par exemple si tu fais un henné d’une nuit entière les reflets resteront malgré ces techniques..


Tu comprends donc jeune pousse, que pour retrouver ta couleur naturelle après t’être teinte au henné il faudra .. Laisser repousser eh oui c’est la seule solution ! Ou alors raser la tête et tout recommencer depuis le début (chose non inimaginable, je sais).


Par exemple j’ai voulu retrouver ma couleur qui est un châtain clair aux reflets dorés eh bien .. Même après 9 mois (de juin 2016 à mars 2017) et des centaines de shampoings le roux / rouge était toujours aussi présent sur mes cheveux.. J’ai donc succombé et je suis retourné à mon henné du Rajasthan !
henné_du_rajasthan
Cela fait maintenant un mois que j’ai fais mon dernier henné !
2. Le henné détend les boucles et les ondulations.

De nombreuses filles se sont plaintes ou réjouies de ce point-ci ! Le henné gaine et « lisse » en alourdissant un peu le cheveu au fil des applications. Les boucles se détendent au fur et à mesure. Je te conseille donc si tu as les cheveux avec des ondulations / boucles et que tu souhaites les garder, de ne pas souvent faire des hennés ou tous les 4/5 mois pour garder ta coloration !


Je te laisse un petit aperçu des Carnets de Tinuviel qui a vu ses cheveux se « lisser » après de nombreuses applications !

3. Le henné peut être asséchant.

Le henné naturel comme je l’ai précisé plus haut est un soin presque magique. Il gaine, fait briller vos cheveux et les rends plus épaisMais si tu as les cheveux de natures très secs, il faut prendre certaines précautions.


Par exemple en ajoutant à ton mélange des ingrédients hydratants comme des cuillères de miel ou du yaourt nature pour contrer cet effet. Et pour rincer le henné, le mieux est d’utiliser un après-shampoing pour réhydrater tes longueurs !


4. Henné et agents occlusifs ne fonctionnent pas ensemble !

Quand tes cheveux sont colorés au henné, ils auront tendance à former des paquets si tu ne les brosses pas ! J’ai remarqué ce détail les premières semaines après l’avoir appliqué, ils ont tendance à être un peu gonflés en journée, mais ça s’estompe voir disparaît 1 mois après !


Et si tu utilises des après-shampoings ou des shampoings contenant des ammoniums quaternaires (tous les ingrédients qui se terminent par « quaternium« ) ce sera pire ils seront plus difficiles à coiffer et pourront même devenir poisseux !

5. Le henné neutre n’est pas colorant ? Eh bien si …

Selon la légende, le henné neutre ne serait pas colorant. Or, le henné neutre (cassia obovata) colore, lui aussi ! Il donne des reflets cuivrés à la longue. Sur les blondes, il risque à long terme de donner des reflets non désirés.


Il vaut mieux ne pas dépasser 30 minutes de pose avec le henné neutre, et espacer les poses a une fois toutes les deux semaines grand maximum. Si tu tiens à ta couleur naturelle châtain clair, ce soin risque aussi fortement de te donner des reflets cuivrés. Alors attention à tes reflets jeune pousse !


6. Après un henné, pas de coloration  ou décoloration envisageable.
 Dernier point, mais pas des moindres. Après un henné, la coloration chimique ou décoloration n’est pas possible (en théorie). Car le henné gaine le cheveu et empêche l’oxydation d’ouvrir les écailles pour permettre à la coloration de pénétrer.

Et si malgré tout la coloration réussit à tenir sur tes cheveux, au fil des shampoings les reflets cuivrés reprendront le dessus !


Quant à la décoloration, le nombre d’applications nécessaires pour retirer tout le henné serait totalement désastreux et abîmerait tellement tes cheveux qu’il faudrait absolument les couper. Car oui les décolorations , si elles sont trop nombreuses, rendent tes cheveux comme du chewing-gum #glamour.


J’espère que ces informations te serviront jeune pousse ! Sois sûre de toi avant de te lancer, et si tu as besoin de conseils n’hésite pas à commenter.

Je reste toujours une grande fan du henné, car c’est un soin et coloration naturelle utilisée depuis des centaines d’années par les femmes toutes ethnies confondues ! Mais je trouvais important de citer ces informations qui peuvent être importantes pour certaines 🙂 ! 


Et vous mes  jeunes pousses, vous avez déjà constaté un des ces inconvénients ? Vous êtes aussi des adeptes du henné ? 

Des bisous mes fleuri

Blue Althea

18 Comments

Laisses un petit mot ma fleurie !