Les complexes physiques, petit récit.

Bonjour à toi fleur de lys, viens écoute mon récit qui te raconte comment j’ai réussi à enfin apprécier mon visage sans peinture dessus.

Commençons par le commencement, où les choses se sont corsées : la fin du collège. Vous savez cette époque vers la 4ème/3ème ou les filles deviennent de plus en plus méchantes entre elles, où débutent les comparaisons pour savoir qui est la plus belle de la classe.

J’y ai participé comme chacune d’entre vous, j’ai vu le changement de personnalité de mes sois disant « amies » qui faisaient tout pour plaire aux garçons. Mais aussi la télé, internet, les stars qui s’immiscer peu à peu dans les esprits.

Les phrases types qui sortaient de toutes les bouches « je veux être comme elle« . Les pubs qui te rabâche qu’il faut être belle et surtout ne pas avoir l’air fatigué. Alors un jour, pour essayer tu achètes de l’anticerne, du crayon noir, et du mascara. Un petit kit de débutante dont tu es fière. Tu l’essaie et tu reçois des compliments de tes fausses amies, tu te sens mieux avec ce petit masque. Donc tu recommences presque tout les jours de la semaine à t’en mettre sur le visage.

Puis les mois passent, les années passent. Tu arrive au lycée ou la fac et rebelote, sauf que là-bas les filles ont augmentées d’un niveau. Tu les vois toutes avec du rouge à lèvres, du fond de teint, du blush. Tu te demandes jusqu’où elles vont aller, puis tu te dis que tu va essayer toi aussi, pourquoi pas finalement ? Et plus les jours passent, plus tu te trouves fade après avoir enlevé toute cette mascarade sur ton visage. Tu te compares sans cesse aux filles sur leurs photos, dans les clips sur Youtube, à toutes les personnes de la gent féminine que tu rencontres.

complexe

Et la arrive l’acné, sur ton visage. C’est la panique, tu couvres ce que tu peux. Plus tu en mets, plus ta peau est étouffée et proteste. Alors tu sombres peu à peu, tu ne veux plus te voir dans le miroir après avoir tout enlevé, tu ne t’aimes plus telle que tu es.

Et puis tu le rencontres lui, celui qui sera tout pour toi. Et à chaque fois avant d’aller le voir tu recommences, tu t’en fou plein la tronche. Tu ne peux pas t’en empêcher, même si tu le voulais tu ne peux pas de peur de sa réaction.

Et la le déclic.

Il te répétera presque des mois durant, que tu es belle, que tu n’a pas besoin de tout ça, qu’il t’aime avec ou sans, peu importe. Et peu à peu tu prends conscience que tu a juste peur de la réaction des autres, que tes mauvaises habitudes ont transformé ton visage en un nouveau complexe.  Alors tu essayes un jour sans rien à la maison. Tu te sens fraîche, ta peau te dit merci. Tu commences à te réhabituer a toi-même, à t’apprécier, les défauts que tu penser si voyant deviennent futiles à tes yeux.

Finalement ce « bare face » c’est vraiment toi, c’est celui dont tu prends soin tous les jours, celui qui vieillira avec toi, celui qui ressemble à tes parents, et plus tard peut être à tes enfants.

Chéris ton visage, mais aussi tout ton corps, car l’on en a qu’un seul, c’est notre compagnon de route pour la vie. Je dis merci à mon homme, de m’avoir donné une partie de ce déclic qui m’a fait aimer ce visage que je détesté sans maquillage, et accessoirement aussi mon corps.

Tu le sais bien l’amie, l’intérieur vaut 1000 fois plus que l’extérieur, la bonté se lit sur le visage, elle fera ta vraie beauté extérieure.

Cet article est un peu fouillis, mais c’est mon ressenti dans ce monde ou les dictât de beauté évoluent et prennent de plus en plus de place au fur et à mesure que l’on grandit, l’estime de soi en prend un coup alors qu’il ne devrait pas, nous sommes chacun/es uniques et c’est tant mieux, car si on se ressembler tous, on serait beaucoup plus fade, pas vrai ?

Alicia Keys sans makeup

Et toi, comment tu à appris à t’aimer ?

Bisous les fleurit,

Blue Althea


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur « Les complexes physiques, petit récit. »

    1. Coucou ! Tu n’a pas à avoir honte de ton corps, chaque personne est belle même si elle est ronde/maigre on s’en fou tu es belle comme tu es, ai confiance en toi tu peut y arriver, le premier conseil que je peut te donner surtout ne te compare pas aux autres car chaque personne est différente ❤ des bisous

Laisses un petit mot ma fleurie !