DIY : Baume démêlant à l’ylang-ylang et macadamia !

Coucou mes glaïeuls, aujourd’hui on parle encore cheveux ! Tu rêves d’avoir une chevelure de licorne même en été, cet article est fait pour toi. Je t’explique ici comment fabriquer un baume démêlant, rapidement et sans prise de tête.

Ah les démêlant et après shampoing.. J’en ai testé des dizaines. Le seul qui à su me satisfaire était le baume démêlant verveine karité de chez Cosmo naturel. Je t’en avais parlé ici.  Mais après l’avoir racheté 2 fois, j’ai voulu changer un peu ! Et je me suis lancé dans ma première réalisation de baume démêlant / après-shampoing maison !

(Les textes en bleu sont les liens cliquables qui vous permettent d’accéder directement aux ingrédients où aux choses dont je parle !)


Les ingrédients & ustensiles.

Le matos’ !

Pour ce DIY de baume démêlant tu vas avoir besoin ici de plusieurs ingrédients :

(PS : la plupart de mes ingrédients proviennent de chez Aroma Zone, mais ils sont trouvables sur d’autres sites comme mycosmetik et autres !)

  • D’huile végétale de macadamia (~4€99 les 50ml) (ou une autre huile de ton choix) : l’huile de macadamia protège la fibre capillaire des agressions climatiques (vent, soleil, froid). Elle filtre légèrement les UV (idéale pour préserver la couleur des cheveux). Et bien sûr grâce à sa grande teneur en acide oléique elle va permettre de renforcer l’hydratation du cheveu.

  • De l’émollient de caprylis : (3€90 les 250ml) (Caprylic / capric triglycerides) qui est de l’huile de coco fractionnée. Cela veut dire que l’on a séparé les acides gras et l’on a seulement pris les triglycérides d’acides gras présent dans l’huile de coco. L’émollient de caprylis possède un toucher très fin et est reconnu pour améliorer la pénétration des actifs dans le cheveu ou la peau.

  • De l’alcool cétéarylique : (1€90 les 100g ) (Cetearyl alcohol) un émulsifiant végétal que l’on retrouve dans de nombreux soins cheveux et peau ! C’est un alcool gras dérivé d’acides gras végétaux. Il va permettre d’épaissir notre baume et lui donner sa texture. (Il n’est pas du tout asséchant, même s’il y a le mot « alcool » 😉 )

  • L’émulsifiant MF : (2€50 100g) (Sodium stearoyl lactylate) c’est un co-émulsifiant végétal permettant encore une fois de donner de la texture à notre baume et permettre sa bonne stabilité !

  • De l’huile essentielle d’Ylang Ylang (ou une autre de ton choix) : l’huile essentielle d’ylang-ylang est reconnue pour revitaliser le cheveu et lui redonner sa brillance, elle m’a était fortement recommandée par mon amie Chloé (Bio_cheveux) dont je vous conseille d’aller voir le blog ici !

  • Du Cosgard : (2€90 les 30ml) (Alcool benzylique, acide déhydroacétique, eau.) : conservateur antibactérien autorisé par la charte Eco-cert, il sert à éviter le rancissement du produit et son bon conditionnement !

Et enfin tu auras besoin d’un fouet pour remuer tout ça ou une mini cuillère dosette. (bonus) une seringue pour prélever la préparation si tu la mets comme moi dans un contenant boule ou flacon !

Let’s begin.

Les quantités & la préparation.

Moi quand je fais une recette cosmétique.

Je te conseille d’utiliser une balance pour tes recettes cosmétiques ! La mienne je l’ai acheté ici à 11€99. Les mesures se feront donc en grammes.

Pour ~250 ml de produits :

  • L’huile végétale de macadamia : 40 GR
  • L’émollient de Caprylis : 15 GR
  • L‘alcool cétéarylique : 12,5 GR
  • L’émulsifiant MF : 12,5 GR
  • Eau minérale : 165 GR
  • L’huile essentielle d’Ylang Ylang : 30 gouttes
  • Le cosgard : 47 gouttes

 

1) Mettre la phase A dans un bol : Huile de macadamia + caprylis + alcool cétéarylique

2) Mettre la phase B dans un autre bol : Eau + émulsifiant MF

3) Puis mettre les deux bols au bain-marie (eau froide) et attendre jusqu’à que l’eau bout.

baume-démélant-préparation
Les deux phases au bain marie.

4) Sortir ensuite les 2 bols du bain marie et verser la phase B dans la phase A puis remuer rapidement au fouet pendant 3 minutes.

5) Mettre la préparation dans un autre bol (afin de la refroidir) et continuer de remuez jusqu’à que l’émulsion se fasse.

6) Quand la préparation à une texture de baume, rajouter l’huile essentielle et le cosgard puis mélanger.

Transvasez la préparation dans le contenant de votre choix et voilà ! Le baume est prêt . Il devrait normalement avoir la texture ci-dessous :

Onctueux et très doux !

Mon avis : Franck Provost serait jaloux.

Je l’utilise après le shampoing et le résultat ne se fait pas attendre : cheveux démêlés au rinçage, sensation de longueurs douces jusqu’aux pointes ! Même sèches les longueurs restent hyper douces et se démêlent vraiment facilement au doigt et à la brosse. Pour mes fleuris aux cheveux bouclés qui me lisent vous pouvez aussi  l’utiliser en baume sans rinçage pour définir vos boucles  😉 . Le baume pourra se garder 3 mois dans un endroit sec et à l’abri du soleil.

cheveux-auvent
Quand tu essayes un nouveau produit pour tes cheveux.
Les pointes et longueurs bien brillantes !
diy-baume-démélant-maison
Le résultat, en GIF bien sûr.

J’espère que cet article vous a plu ! Dites-moi si vous aimez les DIY de ce genre 🙂 .

N’hésitez pas à me dire si vous tester la recette  😉

Vous avez déjà essayé de faire vos baumes et après-shampoings maison ?

Des bisous mes fleuris,

Blue Althea

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

Laisses un petit mot ma fleurie !